Le Marche

Our two weeks housesit in San Ginesio in Le Marche has come to an end.
We went on many shortish walks in the area, with and without Maggie and Monty, the two great Rhodesian ridgebacks we were happy to look after again. Here are some impressions:

Notre housesit de deux semaines à San Ginesio, Le Marche est arrivé à sa fin.

Nous avons fait de nombreuses courtes balades avec ou sans Maggie et Monty, les deux Rhodesian ridgebacks que nous avons eu beaucoup de plaisir à retrouver. Voici quelques impressions:

To Monte Priora

The sun was back for our last hike in the national park of Monti Sibillini.
We walked up to Monte Priora in the company of Colin, one of the last peaks in the area he had not climbed yet.
The views were fabulous and stretched all the way to the Gran Sasso national park in Abruzzo. A wonderful end to our stay.

Le soleil était de retour pour notre dernière randonnée dans le parc national des monts Sibillini.
Nous sommes montés au Monte Priora en compagnie de Colin. Cette montagne était l’une des dernières de la région manquant encore à son tableau de chasse.
Au sommet, les vues étaient superbes et nous pouvions voir les montagnes du parc national du Gran Sasso dans les Abruzzes.
Une belle façon de finir notre séjour.

 

A couple of panoramas, thanks to Colin

IMG-20181020-WA0000IMG-20181020-WA0006

… and we were lucky, the snow has arrived now

IMG-20181024-WA0000

… et nous avons eu de la chance, la neige est tombée depuis

Monte Sibilla

We hiked to the top of Monte Sibilla, which gives its name to the mountain range and the Monti Sibillini national park – a beautiful hike.

Monte Sibilla has exercised a fascination on the imagination of people sensitive to the appeal of the legend that made of that peak the magical residence of an ancient oracle, called Sibilla, just like the prophets of the classical age. It has been the object of travels and explorations, since the fifteenth century, by distinguished scholars, unscrupulous adventurers and well-known scholars.

In fact, near the top of the mountain, there is a cave: the entry point to the unknown depths of the mountain, where the Sibyl would live in a beautiful underground palace, surrounded by precious treasures and bridesmaids with enchanting beauty.

Now, the entrance to the cave has collapsed and appears inaccessible due to the numerous attempts made in the 20th century to force its entrance using powerful explosives. But the magic is still intact because in 2000 some researchers carried out geognostic surveys on the summit of the mountain and found cavities.
The legend lives on.

Nous avons marché jusqu’au sommet du mont Sibilla, qui a donné son nom à la chaîne de montagnes et au parc national des monts Sibillini – une belle randonnée.

Monte Sibilla a exercé une fascination sur l’imagination des personnes sensibles à l’attrait de la légende qui a fait de ce sommet la résidence magique d’un ancien oracle appelé Sibilla, à l’instar des prophètes de l’époque classique. Il a fait l’objet de voyages et d’explorations, depuis le XVe siècle, d’éminents savants, d’aventuriers sans scrupules et d’érudits réputés.

En fait, près du sommet de la montagne, il y a une grotte: le point d’entrée de profondeurs inconnues de la montagne, où la Sibylle vivrait dans un magnifique palais souterrain, entouré de trésors précieux et de demoiselles d’honneur d’une beauté enchanteresse.

Maintenant, l’entrée de la grotte s’est effondrée et semble inaccessible en raison des nombreuses tentatives faites au 20ème siècle pour forcer son entrée à l’aide d’explosifs puissants. Mais la magie est toujours intacte car en 2000, des chercheurs ont effectué des relevés géognostiques sur le sommet de la montagne et découvert des cavités.
La légende continue.

Monte Sibilla – or not

Another “almost” today as we drove up a track road to reach the refuge below Monte Sibilla, which has given its name to the Monte Sibillini national park. We had planned to hike the 11.8 km loop that would have taken us to the summit at 2173m. Snow has been melting at great speed in the past 2 weeks, hence the streams turning into rivers.

The track was littered with loose rocks, cars had driven on snow but we suddenly were stopped by a steep snow slide that covered almost the entire road. We had to turn back.

We tried another hike, to the Gole dell’Infernaccio but there were fences: the path has been heavily damaged by falling rocks following the earthquakes and access is prohibited.

Admitting defeat, heads hanging low, we went to our favourite gelateria.
20170321_11391020170321_113924

Encore un “presque” aujourd’hui quand nous avons pris la route caillouteuse qui mène au refuge au pied du Monte Sibilla, qui a donné son nom au parc national des Monti Sibillini. Nous avions prévu de marcher les 11.8 km qui nous aurait amenés au sommet, à 2’173 m. La neige a beaucoup fondu ces deux dernières semaines, ce qui explique que les ruisseaux se soient transformés en rivières.

La route était parsemée de rochers mais des traces de pneus étaient visibles sur ses parties enneigées. Nous avons dû nous arrêter soudainement, bloqués par une large coulée de neige qui recouvrait presque entièrement la route et avons dû faire demi-tour.

Nous avons alors décidé de tenter la randonnée vers les Gole dell’Infernaccio mais la route était barrée : le sentier a été fortement endommagé par des chutes de pierres suite aux tremblements de terre et son accès est interdit.

Admettant notre défaite, tête basse, nous nous sommes rendus dans notre gelateria favorite.

A walk with two ridgebacks

A walk to Grotta dei Frati with the two beautiful Rhodesian ridgebacks we are looking after. Even if we had been able to cross the stream last week, we could not have gone much further as the path is closed.

Une balade vers la Grotta dei Frati en compagnie des deux magnifiques Rhodesian ridgebacks dont nous nous occupons. Même si nous avions pu traverser le ruisseau la semaine dernière, nous n’aurions pas pu aller beaucoup plus loin car le sentier est fermé.

Blocked paths

Today’s walk turned out to be much shorter than expected. The small stream we should have crossed had turned into a wide torrent following the heavy rains and snow melting. We could not pass, so we returned to our car and drove to Lago di Friastra, the end of the hike. We tried another path but trees blocked the way.

The area, including trails, has been affected by last August’s major earthquake and its many aftershocks. Some villages have been entirely evacuated, others partially.

 

La randonnée d’aujourd’hui a été plus courte que prévue. Le ruisseau que nous aurions dû traverser s’était transformé en un large torrent après les fortes pluies et la fonte des neiges. Des arbres bloquaient le passage d’un autre chemin. Nous avons dû faire demi-tour et avons conduit jusqu’au lac, fin du parcours.

La région, y compris les sentiers a été affectée par le tremblement de terre du mois d’août et ses nombreuses répliques. Quelques villages ont été entièrement évacués, d’autres partiellement.

A day on the crest

Leaving the warmth of the fireplace in the refuge at Lago Scaffaiolo we continued hiking on the crests. It was so beautiful we were slow as we took lots of photos.

The weather has turned cold (3 degrees in the morning, heavy rain) and the refuges are closing down (except Citta de Forlì which is open all year). We had already encountered some difficulties re-supplying as shops or restaurants had closed for their annual leave. So, we took a train to Milan & flew to Malaga.

 

 

Une journée sur les crêtes

Nous avons quitté la chaleur de la cheminée du refuge de Lago Scaffaiolo pour une nouvelle belle journée sur les crêtes. La beauté des paysages nous a ralenti et nous avons pris beaucoup de photos.

Le temps s’est fortement dégradé, froid (3 degrés le matin, pluies diluviennes) et les refuges ferment ce week-end (sauf Citta di Forlí, ouvert toute l’année). Nous avions déjà rencontré quelquez difficultés de réapprovisionnement, des magasins et restaurants étant fermé tout septembre. Nous avons donc pris le train pour Milan et l’avion pour Malaga.

Up to Lago Scaffaiolo

Our walk through forests along ridges has been beautiful. We spent one night in a cabin, an unmanned refuge. We made a fire in the evening and for breakfast. The weather has turned much cooler so the fire was welcome. Yesterday was another good hike of about 7 hours.

Nos randonnées dans les forêts, le long des crêtes ont été très belles. Nous avons dormi dans une cabane, John a fait du feu soir et matin. Avec les températures très fraîches, très apprécié. Encore une longue journée de 7 heures de marche hier.

 

Leaving Pracchia, we are entering the more alpine part of the Apennines, with stunning views.

 

En quittant Pracchia, nous entrons en territoire plus “alpin” et sommes arrivés sur les crêtes avec des paysages magnifiques.