Salon de l’agriculture, Paris

We went back to the agricultural fair in Paris, which has been taking place every year for 150 years, under different names, and showcases the best of French agriculture.

We particularly enjoy seeing the animals in their variety and at their most beautiful. The cows alone show a large number of breeds, varying in sizes (350-1680 kgs) as well as in appearance. Some breeds only have about 100 left while there are 200,000+ of another.

The horses presented also vary greatly in sizes; many of them had been shaven so as not to feel too warm.

Rabbits, ducks, chickens are also on display while another hall specialises in cats and dogs but there were not many this year.

There is also a food hall promoting the many specialties of France. Unfortunately there are many resellers, so one has to be careful in choosing small producers in order to get better quality products.

 
Nous sommes retournés au salon de l’agriculture de Paris qui a lieu tous les ans depuis 150 ans, sous des noms différents. Le meilleur des produits agricoles de France y est présenté.

Nous aimons particulièrement voir les animaux dans leur diversité et leur mise en valeur. Le bétail seul montre une grande variété de races, allant de 350 à 1680kgs et des nombres de 100 à 200’000 dans tout le pays.

Les chevaux, mules et ânes varient aussi énormément en taille, la plupart avaient été rasés afin de ne pas être indisposés par la chaleur des halles.

Il y a aussi beaucoup de races de lapins, de volaille et une halle pour chiens et chats, bien que peu exposés cette année.

A part les dégustations de fromage, près du bétail, un bâtiment entier est dédié aux spécialités et produits régionaux. Malheureusement, il y a beaucoup de revendeurs et il faut faire preuve de beaucoup de vigilance pour dénicher les producteurs et trouver les meilleurs produits.

A family wedding

We came back from Romania early July and went to the Haute-Marne department in northeastern France for Pauline and Fabrice’s wedding. Pauline is our niece.

A property, farm house and main building, had been rented and we could stay on the spot or in nearby bed and breakfasts. Fabrice is Belgian and friends and family had travelled from Belgium and Switzerland.

The wedding festivities started on Thursday with a cantus, the Belgian tradition of singing (many naughty) songs while drinking beer. The Belgian delegation came with a trailer of beer. On Friday evening, it was a raclette evening. The Swiss team had brought the cheeses, wines and grills.

On Saturday afternoon, the ceremony took place in the park of the domain, under the shade of old trees. It was a simple, moving and happy event. The rest of the afternoon was spent eating, chatting and playing games, followed by dinner in the barn.

Sunday morning saw all remaining guest having a brunch before driving back home.

 

Mariage dans la famille

Nous sommes rentrés de Roumanie au début du mois de juillet pour nous rendre en Haute-Marne, dans le nord-est de la France pour le mariage de Pauline et Fabrice. Pauline est notre nièce.

Une propriété, maison de maître et ferme, avait été louée pour l’occasion et l’on pouvait dormir sur place ou dans l’une des chambres d’hôtes de la région. Fabrice est Belge et les familles et de nombreux amis avaient fait le voyage de Suisse et de Belgique.

Les festivités ont commencé le jeudi avec le cantus, tradition belge de chants (un certain nombre coquins) en buvant de la bière. Ils étaient venus avec une remorque de bière. Le vendredi soir, place à une soirée raclette. La délégation suisse avait amené les fromages, les vins et les grills.

Le samedi après-midi la cérémonie a eu lieu dans le parc à l’ombre de vieux arbres. Ce fut simple, émouvant et joyeux.  Le reste de l’après-midi se passa en restauration, bavardages et jeux divers, suivi d’un souper dans la grange.

Les invités qui le souhaitaient pouvaient se réunir pour un brunch le dimanche matin avant de repartir à la maison.

Lille

A short stopover in the pleasant city of Lille on our way back to the Netherlands in summer-like temperatures of up to 25°. The sun highlights the warm tones of the buildings in the old town.

 

Un petit détour par Lille avant de retourner aux Pays-Bas. Les températures estivales (jusqu’ 25°) et le soleil mettent en valeur les tons chauds des bâtiments de la vieille ville

On the crest

A beautiful day spent on the crest; it is a variante of the GR, but seemed more appealing than heading down into the valley.
A train to Corte to visit the town and take a day’s break after finishing the more challenging part of the trail.
We finally decided to end our Corsican trip there when we saw the weather forecast for the next week.

Une belle journée passée sur les crêtes; il s’agit d’une variante du GR mais cela semblait plus beau que de descendre directement dans la vallée.
Puis, le train pour Corte pour visiter la ville et prendre un jour de repos après la partie la plus rude du parcours.
Nous avons finalement décidé de terminer notre voyage corse en voyant les prévisions météo pour la semaine à venir.

Manganu to Petra Piana

The refuges are far more pleasant when unmanned and we had a fun evening with another 10 hikers in Petra Piana. The roaring fire helped create a good atmosphere.

 

Les refuges sont nettement plus plaisants sans gardiens et nous avons passé une très agréable soirée en compagnie de 10 autres randonneurs. Le feu dans le poêle a contribué à la sympathique atmosphère.

Nordic look

This turned out to be our favourite day: more varied hiking, passing by trees deformed by constant strong winds, to arrive on a higher plateau.
We had our lunch just above the shores of Lake Ninu and enjoyed the Nordic-like scenery.
We camped by refuge Manganu (about 1600m high), a really cold place (3° at 8am + wind), frost about 100m above.

 

Un air nordique

Cette journée fut notre préférée : randonnée plus variée, des arbres déformés par des vents violents constants, pour arriver sur un haut plateau.
Nous avons pique-niqué près du lac de Ninu et admiré les paysages nordiques du lieu.
Nous avons campé près du refuge Manganu (environ 1600m d’altitude), nuit glaciale (3° à 8h du matin + vent), le sol était gelé 100m plus haut.

Plus de Cirque de la solitude

The Cirque de la solitude has been closed since the landslide that claimed the lives of 7 hikers in June 2015. They have removed all ladders, chains and signs to discourage hikers from taking that route.

The new trail is considered as demanding and takes two hours more. We reached over 2600m, almost as high as one can get to in Corsica.

We were supposed to see both sides of the island from the top but were in fog. We walked the last hour to the refuge in the rain.

 

 

Le Cirque de la solitude est fermé depuis le gigantesque éboulement qui a emporté 7 randonneurs en juin 2015. Les échelles, chaînes et balisage ont été enlevés afin de décourager les randonneurs de l’emprunter malgré tout.

Le nouvel itinéraire est considéré aussi difficile et prend 2h de plus. Nous sommes montés à plus de 2600m, quasiment l’altitude la plus élevée de Corse.

Normalement, il est possible de voir les deux mers mais nous étions dans le brouillard. Nous avons marché la dernière heure jusqu’au refuge sous la pluie.