Salon de l’agriculture, Paris

We went back to the agricultural fair in Paris, which has been taking place every year for 150 years, under different names, and showcases the best of French agriculture.

We particularly enjoy seeing the animals in their variety and at their most beautiful. The cows alone show a large number of breeds, varying in sizes (350-1680 kgs) as well as in appearance. Some breeds only have about 100 left while there are 200,000+ of another.

The horses presented also vary greatly in sizes; many of them had been shaven so as not to feel too warm.

Rabbits, ducks, chickens are also on display while another hall specialises in cats and dogs but there were not many this year.

There is also a food hall promoting the many specialties of France. Unfortunately there are many resellers, so one has to be careful in choosing small producers in order to get better quality products.

 
Nous sommes retournés au salon de l’agriculture de Paris qui a lieu tous les ans depuis 150 ans, sous des noms différents. Le meilleur des produits agricoles de France y est présenté.

Nous aimons particulièrement voir les animaux dans leur diversité et leur mise en valeur. Le bétail seul montre une grande variété de races, allant de 350 à 1680kgs et des nombres de 100 à 200’000 dans tout le pays.

Les chevaux, mules et ânes varient aussi énormément en taille, la plupart avaient été rasés afin de ne pas être indisposés par la chaleur des halles.

Il y a aussi beaucoup de races de lapins, de volaille et une halle pour chiens et chats, bien que peu exposés cette année.

A part les dégustations de fromage, près du bétail, un bâtiment entier est dédié aux spécialités et produits régionaux. Malheureusement, il y a beaucoup de revendeurs et il faut faire preuve de beaucoup de vigilance pour dénicher les producteurs et trouver les meilleurs produits.

Hoek uitwaaien

The second storm of the week seemed to have eased this morning and the sky was blue, so we took the metro to Hoek van Holland.

Although the line ends at the harbour and not at the beach, the trip is much faster now. The last two kilometres of track will take two years to complete.

The walk on the beach was fun, with the wind still blowing strongly, sand flying and dogs playing.

A good dose of “uitwaaien”, a Dutch word for going out in windy weather, particularly into nature or a park, as a means of refreshing oneself and clearing one’s mind.

La deuxième tempête de la semaine semblait s’être calmée ce matin et le ciel était bleu, nous avons donc pris le métro pour Hoek van Holland.

Bien que la ligne s’arrête au port et pas à la plage, le trajet est maintenant beaucoup plus rapide. Les deux derniers kilomètres seront achevés dans deux ans.

La balade sur la plage fut plaisante avec le vent qui soufflait encore fortement, le sable qui s’envolait et les chiens qui jouaient et couraient.

Une bonne dose de “uitwaaien”, un mot néerlandais pour le rafraîchissement mental que l’on ressent en se promenant sous le vent, en particulier dans la nature.

Floating farm and sustainability

The idea is that floating farms, close to or within cities, will help reduce transportation costs and pollution as well as ensuring a supply of fresh food when a catastrophe (such as hurricane Sandy in NYC) hits. A number of cities in China and India have expressed interest in this concept, as well as Singapore and New York.

Rotterdam is testing such a farm in one of its harbours. 34 cows live on the higher level of a floating building, while milk, yoghurts and butter are produced underneath. Solar panels provide the electricity needs of the farm.

This floating farm has been written about in many articles, referring to a sustainable and environment-friendly way of farming. A recent one talked about a “circular economy” with the manure going to city gardens and parks and the fodder coming from them.

Yet, when we visited it, we were disappointed. The cows never leave their platform (no summer months in the grassy countryside). We were told they are a sturdy Dutch breed, comfortable in temperatures of -15 to +15°c. Last summer they suffered from the heat, with temperatures between 35 and 39° which lasted several days. The farm cannot receive the organic label, as this entails the cows spending at least 180 days in open fields and eating organic food.

 

We feel that animal well-being has to be an integral part of the sustainability debate. Although this farm’s communications highlight its environment-friendly credentials, we feel it is an overstatement.

While we can see the important potential of floating farms for growing vegetables, we think it is not appropriate for animals.

Ferme flottante et durabilité

L’idée est que les fermes flottantes, proches ou dans les villes, aideront à diminuer les coûts de transport et la pollution tout en assurant une offre de nourriture fraîche en cas de catstrophe, telle celle de l’ouragan Sandy à New York. Un certain nombre de villes chinoises et indiennes ont exprimé un intérêt pour ce concept, tout comme Singapour et New York.

Rotterdam teste une de ces fermes dans l’un des bras de son port. 34 vaches vivent à l’étage supérieur d’un bâtiment flottant. Le lait, le beurre et le yogourt sont fabriqués à l’étage inférieur. Des panneaux solaires couvrent les besoins en électricité de la ferme.

Beaucoup d’articles ont été écrits au sujet de cette ferme en la citant comme un exemple d’agriculture durable et respectueuse de l’environnement. L’un d’eux, récent, parlait d’ “économie circulaire” puisque le fumier fertilise les parcs et jardins de la ville et que la nourriture des bêtes provient de l’herbe coupée de ces mêmes parcs.

Pourtant, lors d’une récente visite, nous avons été déçus. Les vaches ne quittent pas la plateforme : pas de vacances d’été dans les prés verdoyants pour elles. On nous a dit qu’elles étaient issues d’une race néerlandaise solide, capable de supporter des températures de – 15 à + 15°c.  Elles ont souffert de la chaleur l’été dernier quand des températures de 35 à 39°c ont duré près d’une semaine. La ferme ne bénécie pas d’un label bio car, pour l’obtenir, les vaches doivent pouvoir paître au moins 180 jours et être nourries de produits bio.

Nous pensons que le bien-être des animaux doit être une partie intégrale du débat sur la durabilité. Bien que les communications de cette ferme insistent sur son impact environnemental positif, nous pensons qu’il s’agit là d’une exagération.

Nous comprenons le potentiel important des fermes flottantes pour y faire pousser des légumes mais nous trouvons qu’il est inapproprié pour des animaux.

Visiting friends in Germany

We have just spent almost two weeks visiting friends in the north and west of Hamburg before moving on to the south of Germany, staying near Augsburg.
Germany is lovely at any time of the year but Christmas is a fun period to be there.

In Augsburg, we saw the Engelesspiel: the angels appear at the windows of the city hall, one by one. Adult angels “play” music and move as automats so it is sometimes hard to know they are human.

Thank you for your warm welcomes, Ute and Christian, Claudie and Hartwig and Ina and Jo, we had great times with you all.
We are now in Geneva for three weeks.

 

Nous venons de passer presque deux semaines à rendre visite à des amis à Hambourg avant de nous rendre près d’Augsbourg dans le sud. L’Allemagne est une destination agréable toute l’année mais la période de l’Avent est particulière avec ses illuminations et marchés de Noël.

A Augsbourg, nous avons assisté à l’ “Engelelesspiel” où les anges apparaissent tour à tour aux fenêtres de l’hôtel de ville. Des anges adultes “jouent” divers instruments et se déplacent mécaniquement, ce qui amène une certaine confusion car ils semblent alors être des automates.

Merci Ute et Christian, Claudie et Hartwig, Ina et Jo de nous avoir accueillis si chaleureusement. Nous avons passé d’excellents moments en votre compagnie.

Nous sommes maintenant à Genève pour trois semaines.

Lübeck

We took advantage of a clear day to go on a day-trip to Lübeck and visit this old Hanseatic League city, which is listed on the UNESCO World Heritage list.

We strolled through its lovely medieval streets and its Christmas market and tasted the specialty of the town, marzipan. Writers Heinrich and Thomas Mann and Willy Brandt, former mayor of West Berlin and chancellor of the Federal Republic of Germany were natives of Lübeck. Günter Grass lived a few kilometres out of town and kept an office/secretariat in the old town which can be visited.


Nous avons profité d’une journée ensoleillée pour visiter la ville hanséatique de Lübeck, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité.

Nous avons déambulé dans ses ruelles médiévales, visité son marché de Noël et goûté la spécialité de la ville, le massepain.
Les écrivains Heinrich et Thomas Mann ainsi que l’ancien maire de Berlin-Ouest et chancelier de la République fédérale d’Allemagne Willy Brandt étaient natifs de Lübeck. Günter Grass a vécu à quelques kilomètres de la ville mais y avait son bureau qui peut être visité.

Alter Elbtunnel, Hamburg

We are visiting friends in Hamburg and walked across the old Elbe tunnel. Opened in 1911 to provide a direct route for dock workers over to the southern banks of the Elbe river, it is still in use. A larger car tunnel was built in the 1970s to accommodate the heavier traffic.
There are two tunnels and one is currently undergoing some renovation work. Four large lifts at each end take pedestrians and cyclists to a depth of 24m. Until June 2019, cars were allowed in, although the width of the road is only 1m92. The tunnel walls are decorated with glazed terra cotta ornaments displaying items related to the Elbe river.

Nous rendons visite à des amis à Hambourg et avons traversé le vieux tunnel de l’Elbe. Ouvert en 1911 afin de faciliter la traversée des dockers sur la rive sud du fleuve, il est encore utilisé de nos jours. Un plus grand tunnel fut construit dans les années 70 pour absorber le fort trafic routier.

Il existe deux tubes et l’un d’eux est actuellement en rénovation. Les piétons et cyclistes atteignent ce tunnel à une profondeur de 24m par quatre gros ascenseurs de chaque côté du fleuve. Les voitures y avaient encore accès jusqu’en juin 2019, bien que la largeur de la chaussée ne soit que de 1m92. Les murs sont décorés de sculptures qui ont pour thème principal la faune aquatique et divers mammifères.

Dakpark, Rotterdam

Rotterdam has some nice parks but the most unusual one is probably Dakpark (the park on the roof). Situated in the western part of the city, it was created over the car parks and shops that run along the street for one kilometre.

The park can be accessed at either end through gentle slopes and on its sides by stairs, on the neighbourhood side and a lift, on the shops side. There are some open areas for playful activities, water fountains, a restaurant, herb gardens, kids playground and picnic tables. Rabbits roam around the park freely: a real surprise (especially for an Australian) in an urban, if green, environment.

 

Rotterdam a quelques beaux parcs mais le plus étonnant est sans doute Dakpark (le parc sur les toits). Situé à l’ouest de la ville, il a été créé en-dessus du parking et des magasins qui couvrent une distance d’un kilomètre le long d’une artère.

On peut y accéder par des pentes douces au début et à la fin de la rue ainsi que par des escaliers, côté quartier et un ascenseur, côté magasins. Il y a de grands espaces ouverts pour des activités ludiques, des fontaines, un restaurant, jardins d’herbes aromatiques, terrain de jeux pour les enfants et des tables de pique-nique. Des lapins s’y baladent en liberté ce qui est quelque peu surprenant (particulièrement pour un Australien) dans un environnement urbain.

A sunny birthday

A beautiful autumn day in Rotterdam for the birthday boy, cycling through Het Park in the early morning, Christmas market at the Norwegian seamen’s church and a couple of other outings. The sunset was also quite spectacular.

Une fort belle journée d’automne pour l’anniversaire de John. Balade matinale à vélo dans Het Park, visite du marché de Noël de l’église des marins norvégiens et autres sorties. Le coucher de soleil a été encore une fois spectaculaire

Sicily – markets

Markets are a pleasant daily (in Palermo and Catania; once or twice a week in smaller towns) occurrence with seasonal vegetables and fresh fish.

We both prefer Catania to Palermo and we enjoyed strolling around the town.20191004_093556.jpg

Les marchés sont un plaisir quotidien à Palerme et Catane (bi-/hebdomadaire dans les autres villes) avec un large choix de fruits et légumes saisonniers et poissons frais.

Nous préférons Catane à Palerme et avons déambulé dans la ville.