Jeepneys & Co

Like the yellow cabs in New York, the jeepneys are a cultural symbol of Manila and the Philippines. For decades they have been a cheap mean of transport for millions of Filipinos.

Initially built with jeeps left behind by the Americans after WW2, jeepneys are a uniquely Filipino invention: an extended back, a roof and two vinyl benches.

The government is planning to replace vehicles older than 15 years with “eco-jeepneys”, electrical or lower emission diesel motors.

Tricycles are also a common means of transport in the Philippines. They are especially popular in small towns and in rural areas.

Tricycles are built in a variety of styles, which differ from city to city, and are usually made locally by building a sidecar and affixing it to a motorcycle.

In Mindoro, they were smaller, accommodating up to 4 passengers, than on Coron, up to 8, although when hilly, it would have trouble coping.

For inter-city trips, the most common vehicle is the mini-van. They pile up 18 passengers and will sometimes leave with 14 and pick up people along the way.

 

 

Les jeepneys sont un symbole culturel de Manille et des Philippines, au même titre que les taxis jaunes de New York. Depuis des décennies, ils sont aussi pour des millions d’habitants un mode de transport bon marché.

Construits au départ avec les jeeps laissées derrière eux par les Américains après la guerre, les “jeepneys” sont effectivement une invention philippine: un toit ajouté et à l’intérieur, deux bancs parallèles en vinyl.

Dans le cadre d’un plan gouvernemental, les véhicules de 15 ans et plus doivent être remplacés par des “éco-jeepneys”, véhicules électriques ou équipés de moteurs diesel moins polluants.

Les tricycles sont aussi un moyen de transport très courant aux Philippines. Ils sont particulièrement populaires dans les petites villes et les régions rurales.

Les tricycles sont construits dans des styles différents et varient de ville en ville. Ils sont fabriqués localement en construisant un side-car et le fixant à une moto.

A Mindoro, ils étaient un peu plus petits, pouvant accueillir 4 passagers alors qu’à Coron, ils pouvaient être 8; tant qu’il n’y a pas de montée.

Pour les voyages plus longs, d’une ville à l’autre, les mini-vans sont le moyen plus utilisé. Nous avons été jusqu’à 18-20 passagers mais le véhicule part avec 14-15 personnes et en prend d’autres en route.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.