• GR20 (9/28/2016)

     

    It started well: we met another couple of people coming to walk the GR20, so were able to share a taxi. This means that we got to Calenzana in just over one hour (instead of waiting 5h for the train, ride to Calvi for 3h and wait for the bus the next day).
    We got started and spent our first night on an open plateau, about 2/3 of the itinerary of the first day. Beautiful sunset. There were another 10+ tents in that spot, GR20 oblige.

    Bon départ : nous avons rencontré 2 autres personnes qui venaient en Corse pour le GR20, nous avons donc pu partager un taxi. En un peu plus d’une heure, nous sommes arrivés à Calenzana (au lieu d’attendre 5h le train, puis 3h pour arriver à Calvi et prendre le bus le lendemain).
    Nous nous sommes mis en route et avons passé notre première nuit sur un plateau, à environ 2/3 du premier jour de marche. Beau coucher de soleil. Il y avait plus de dix autres tentes, GR20 oblige.

  • A long day (9/29/2016)

    It was a long day, having to finish day 1, as well as walking 6 hours on boulders, small stones and climbing rocks.
    After a first climb, we got a glimpse of the next few days hikes.
    When we got to the refuge (we camped), we were told they were closing on 30 September, which means we won’t be able to re-stock easily.

    Ce fut une longue journée. Nous devions ajouter le reste de la première journée à la deuxième étape, le tout sur des éboulis et des petites pierres et pas mal d’escalade.
    A la fin de la première montée, nous avons pu apercevoir les montagnes à gravir des prochains jours.
    Arrivés au refuge (nous avons campé), nous avons appris qu’ils fermeraient le 30 septembre. Nous ne pourrons donc pas nous ravitailler facilement.

  • Up and down (9/30/2016)

    An easier hike, provided it does not rain, as the way up is almost exclusively on huge rocky flagstones. The way down to the ski station (3 buildings) of Haut Asco was a bit steep and longish. We camped but the refuge had a common room with a fire so we could chat with other hikers.

     

     

    Montée et descente

    Une randonnée plus facile, s’il ne pleut pas, car la montée se fait presque exclusivement sur d’immenses dalles pierreuses. La descente sur la station de ski de Haut Asco (3 bâtiments) est raide et un peu longue. Nous avons campé mais le refuge avait une salle commune avec un poêle et nous avons pu converser avec d’autres randonneurs.

  • Plus de Cirque de la solitude (10/1/2016)

    The Cirque de la solitude has been closed since the landslide that claimed the lives of 7 hikers in June 2015. They have removed all ladders, chains and signs to discourage hikers from taking that route.

    The new trail is considered as demanding and takes two hours more. We reached over 2600m, almost as high as one can get to in Corsica.

    We were supposed to see both sides of the island from the top but were in fog. We walked the last hour to the refuge in the rain.

     

     

    Le Cirque de la solitude est fermé depuis le gigantesque éboulement qui a emporté 7 randonneurs en juin 2015. Les échelles, chaînes et balisage ont été enlevés afin de décourager les randonneurs de l’emprunter malgré tout.

    Le nouvel itinéraire est considéré aussi difficile et prend 2h de plus. Nous sommes montés à plus de 2600m, quasiment l’altitude la plus élevée de Corse.

    Normalement, il est possible de voir les deux mers mais nous étions dans le brouillard. Nous avons marché la dernière heure jusqu’au refuge sous la pluie.

  • A change of scenery (10/2/2016)

    After 4 days of rock-climbing and stone/boulder-stepping, we had a change of scenery – and of hiking.

     

    Changement de décor

    Après 4 jours d’escalade et de marche sur pierres et rochers, le sentier – et les vues – ont changé.

  • A windy place … (10/3/2016)

    Bocca San Pedru, Corsica – a windy place….
    20161003_110746

    Bocca San Pedru, Corse – un coin venteux…

  • Nordic look (10/4/2016)

    This turned out to be our favourite day: more varied hiking, passing by trees deformed by constant strong winds, to arrive on a higher plateau.
    We had our lunch just above the shores of Lake Ninu and enjoyed the Nordic-like scenery.
    We camped by refuge Manganu (about 1600m high), a really cold place (3° at 8am + wind), frost about 100m above.

     

    Un air nordique

    Cette journée fut notre préférée : randonnée plus variée, des arbres déformés par des vents violents constants, pour arriver sur un haut plateau.
    Nous avons pique-niqué près du lac de Ninu et admiré les paysages nordiques du lieu.
    Nous avons campé près du refuge Manganu (environ 1600m d’altitude), nuit glaciale (3° à 8h du matin + vent), le sol était gelé 100m plus haut.

  • Manganu to Petra Piana (10/5/2016)

    The refuges are far more pleasant when unmanned and we had a fun evening with another 10 hikers in Petra Piana. The roaring fire helped create a good atmosphere.

     

    Les refuges sont nettement plus plaisants sans gardiens et nous avons passé une très agréable soirée en compagnie de 10 autres randonneurs. Le feu dans le poêle a contribué à la sympathique atmosphère.

  • On the crest (10/6/2016)

    A beautiful day spent on the crest; it is a variante of the GR, but seemed more appealing than heading down into the valley.
    A train to Corte to visit the town and take a day’s break after finishing the more challenging part of the trail.
    We finally decided to end our Corsican trip there when we saw the weather forecast for the next week.

    Une belle journée passée sur les crêtes; il s’agit d’une variante du GR mais cela semblait plus beau que de descendre directement dans la vallée.
    Puis, le train pour Corte pour visiter la ville et prendre un jour de repos après la partie la plus rude du parcours.
    Nous avons finalement décidé de terminer notre voyage corse en voyant les prévisions météo pour la semaine à venir.

  • Lille (4/18/2018)

    A short stopover in the pleasant city of Lille on our way back to the Netherlands in summer-like temperatures of up to 25°. The sun highlights the warm tones of the buildings in the old town.

     

    Un petit détour par Lille avant de retourner aux Pays-Bas. Les températures estivales (jusqu’ 25°) et le soleil mettent en valeur les tons chauds des bâtiments de la vieille ville

  • A family wedding (7/9/2019)

    We came back from Romania early July and went to the Haute-Marne department in northeastern France for Pauline and Fabrice’s wedding. Pauline is our niece.

    A property, farm house and main building, had been rented and we could stay on the spot or in nearby bed and breakfasts. Fabrice is Belgian and friends and family had travelled from Belgium and Switzerland.

    The wedding festivities started on Thursday with a cantus, the Belgian tradition of singing (many naughty) songs while drinking beer. The Belgian delegation came with a trailer of beer. On Friday evening, it was a raclette evening. The Swiss team had brought the cheeses, wines and grills.

    On Saturday afternoon, the ceremony took place in the park of the domain, under the shade of old trees. It was a simple, moving and happy event. The rest of the afternoon was spent eating, chatting and playing games, followed by dinner in the barn.

    Sunday morning saw all remaining guest having a brunch before driving back home.

     

    Mariage dans la famille

    Nous sommes rentrés de Roumanie au début du mois de juillet pour nous rendre en Haute-Marne, dans le nord-est de la France pour le mariage de Pauline et Fabrice. Pauline est notre nièce.

    Une propriété, maison de maître et ferme, avait été louée pour l’occasion et l’on pouvait dormir sur place ou dans l’une des chambres d’hôtes de la région. Fabrice est Belge et les familles et de nombreux amis avaient fait le voyage de Suisse et de Belgique.

    Les festivités ont commencé le jeudi avec le cantus, tradition belge de chants (un certain nombre coquins) en buvant de la bière. Ils étaient venus avec une remorque de bière. Le vendredi soir, place à une soirée raclette. La délégation suisse avait amené les fromages, les vins et les grills.

    Le samedi après-midi la cérémonie a eu lieu dans le parc à l’ombre de vieux arbres. Ce fut simple, émouvant et joyeux.  Le reste de l’après-midi se passa en restauration, bavardages et jeux divers, suivi d’un souper dans la grange.

    Les invités qui le souhaitaient pouvaient se réunir pour un brunch le dimanche matin avant de repartir à la maison.

  • Salon de l’agriculture, Paris (2/29/2020)

    We went back to the agricultural fair in Paris, which has been taking place every year for 150 years, under different names, and showcases the best of French agriculture.

    We particularly enjoy seeing the animals in their variety and at their most beautiful. The cows alone show a large number of breeds, varying in sizes (350-1680 kgs) as well as in appearance. Some breeds only have about 100 left while there are 200,000+ of another.

    The horses presented also vary greatly in sizes; many of them had been shaven so as not to feel too warm.

    Rabbits, ducks, chickens are also on display while another hall specialises in cats and dogs but there were not many this year.

    There is also a food hall promoting the many specialties of France. Unfortunately there are many resellers, so one has to be careful in choosing small producers in order to get better quality products.

     
    Nous sommes retournés au salon de l’agriculture de Paris qui a lieu tous les ans depuis 150 ans, sous des noms différents. Le meilleur des produits agricoles de France y est présenté.

    Nous aimons particulièrement voir les animaux dans leur diversité et leur mise en valeur. Le bétail seul montre une grande variété de races, allant de 350 à 1680kgs et des nombres de 100 à 200’000 dans tout le pays.

    Les chevaux, mules et ânes varient aussi énormément en taille, la plupart avaient été rasés afin de ne pas être indisposés par la chaleur des halles.

    Il y a aussi beaucoup de races de lapins, de volaille et une halle pour chiens et chats, bien que peu exposés cette année.

    A part les dégustations de fromage, près du bétail, un bâtiment entier est dédié aux spécialités et produits régionaux. Malheureusement, il y a beaucoup de revendeurs et il faut faire preuve de beaucoup de vigilance pour dénicher les producteurs et trouver les meilleurs produits.

  • Animal Fashion Week, Paris (3/1/2020)

    Details of hide, hair and feathers, all under the supervision of the Karl Lagerfeld of the poultry

    Détails des robes et plumes sous l’oeil avisé du Karl Lagerfeld de la basse-cour

  • Marseille (10/7/2022)

    It had been more than 20 years since we had been in Marseille and the city has changed enormously.

    It is much more lively and many young people have moved here, thanks to cheaper rents and possibilities to set up cafés and canteens at accessible costs. The docks area has been revamped, the buildings have been renovated but, unfortunately, turned into office spaces and shops. The mixed living of the Dutch would have been great here.

    Marseille was chosen as a European Capital of Culture in 2013 and, as is often the case, it was a motor for change. The MuCEM (Museum of Mediterranean civilisations) opened that year, right at the entrance of the Vieux-Port. While there are still far too many cars, we saw progress in public transport and pedestrian areas.

    Cela faisait plus de 20 ans que nous n’étions plus allés à Marseille et la ville a beaucoup changé.

    La ville est plus vivante et beaucoup de jeunes s’y sont installés, les loyers abordables offrant des possibilités d’ouvrir des cafés, cantines et autres commerces à un coût accessible. Les docks ont été rénovés et aménagés en bureaux et magasins mais pas, malheureusement, en logements. Les immeubles à usage multiple dees Néerlandais auraient pu bien fonctionner ici.

    Marseille avait été choisie pour être la Capitale européenne de la Culture en 2013 et, comme souvent, cela avait été un moteur de changement pour la ville. A l’entrée du Vieux-Port le MuCEM (Musée des Civilisations de la Méditerranée) a ainsi ouvert cette année-là. Bien que les voitures soient encore beaucoup trop présentes, nous avons pu voir des progrès de mobilité douce, transports publics et zones piétonnes.

  • Two emblematic churches in Marseille (10/8/2022)

    The two most emblematic churches of Marseille (Notre-Dame de la Garde and the Cathedral of La Major) are quite recent, having both been (re)built in the 19th century. There had been a number of churches in these locations for many centuries.

    Notre-Dame de la Garde stands high above the city, offering sweeping views, and is recognizable from a long way away. Inside the basilica, the decoration is rich, golden, with red and white marbles, the mosaics are in Byzantine style.

    On top of the church, there is a gold-covered statue of Mary, protector of the city and its sailors. Many plaques testify to the attachment of the people of Marseilles and the people of the sea.

    The Cathedral sits on an esplanade between the Vieux-Port, Le Panier and La Joliette. It is the only cathedral built in France in the 19th century. Its spectacular dimensions are similar to those of St. Peter’s Basilica in Rome, which allows it to receive up to 3,000 people! This large scale was intended to show the power of the city, at a time when Marseille was the largest port in France and a stopover point for ships from all over the world.

    “The Major combines Roman and Oriental styles, thus opening a cultural door to the East.  It also has bell towers and domes. Once inside, you can admire its unique and majestic architecture: the Byzantine arcades, statues and magnificent mosaics. The materials chosen are equal to its excess: white marble from Carrara, porphyry, onyx from Italy and Tunisia, mosaics from Venice and green stones from Florence.”

    Deux églises emblématiques de Marseille

    Les deux églises les plus emblématiques de Marseille, Notre-Dame de la Garde et la Cathédrale de la Major, sont assez récentes puisqu’elles ont toutes deux été (re) construites au XIXe siècle. Toutefois, des églises avaient été érigées sur ces lieux-même pendant des siècles.

    Notre-Dame de la Garde se situe sur la colline la plus haute de la ville avec des vues plongeantes sur la ville et est visible loin à la ronde. A l’intérieur, la décoration est riche, dorée et des marbres blancs et rouges ont été utilisés, alors que les mosaïques sont de style byzantin.

    Au sommet de la basilique trône une statue dorée de Marie, protectrice de la ville et de ses marins. De nombreuses plaques témoignent de l’attachement des Marseillais et des gens de la mer.

    La Cathédrale est située sur une esplanade, entre les quartiers du Vieux Port, du Panier et de la Joliette.  C’est la seule cathédrale construite en France au XIXème siècle. Ses dimensions spectaculaires sont semblables à celle de la Basilique St Pierre de Rome, ce qui lui permet de pouvoir accueillir jusqu’à 3 000 personnes ! Cette taille grandiose visait à montrer la puissance de la cité, à une époque où Marseille était le plus grand port de France et servait d’escale à des navires venus du monde entier.

    “La Major allie les styles romains et orientaux, ouvrant ainsi une porte culturelle sur l’Orient.  Elle possède en outre des clochers et des coupoles. Une fois à l’intérieur, vous pourrez admirer son architecture unique et majestueuse : les arcades byzantines, les statues ainsi que de magnifiques mosaïques. Les matériaux choisis sont à la hauteur de sa démesure : marbre blanc de Carrare, porphyre, onyx d’Italie et de Tunisie, mosaïques de Venise et pierres vertes de Florence.”