Church 2.0

Dwindling church attendance has forced the clergy in much of Europe to confront the question of what to do with their churches, chapels and monasteries that have become redundant and require small fortunes to keep up

Disused churches can be found in northern Europe and many are simply closed; German churches are supported by tax revenues and French ones are municipal properties, all of which can help with maintenance costs.

In the Netherlands though, many churches have been sold and found a new life as cultural centres or mosques. More unusually, we have seen them transformed into apartments (in the centre of Utrecht), a bookshop, a student cafeteria and a hotel/restaurant/bar in Maastricht.

 


A temporary ice-skating rink was recently installed in a church in the small town of Gouda to keep the locals entertained until the more traditional skating rink circling the city hall opens today (photo from Gouda tourist office).

45308671_2161237374138094_5135004737075686461_n

La baisse de fréquentation des églises en Europe a forcé le clergé à se poser la question: que faire de ses églises, chapelles et monastères vides qui coûtent des fortunes à entretenir.

Beaucoup d’églises ne sont plus utilisées dans le nord de l’Europe et sont fermées; en Allemagne et en France, elles reçoivent des fonds publics (impôt ecclésiastique) ce qui couvrent une partie de leur entretien.

Aux Pays-bas toutefois, de nombreuses églises ont été vendues et se sont réinventées en centres culturels ou mosquées. De manière plus inhabituelle nous les avons vues transformées en appartements (dans le centre d’Utrecht), en librairie, en cafétéria universitaire et en hôtel/bar/restaurant (Maastricht).

Une patinoire temporaire a récemment été installée dans une église de la petite ville de Gouda permettant à ses habitants de s’amuser en attendant que la plus traditionnelle patinoire faisant le tour de l’hôtel-de-ville n’ouvre aujourd’hui (photo de l’office du tourisme de Gouda).