• Rota Vicentina (10/10/2015)

    We started hiking the Rota Vicentina, about 120 km along the south-west coast of Portugal, at the lighthouse of Cape St Vincent, the southwestern-most point of continental Portugal.

    After an overcast first day and rain showers, the sun came out for beautiful coastal views. We camped on a beach and fell asleep to the sound of the surf. An early rise and the beach to ourselves.

     

    It really is the “Fishermens’ Trail”. We were surprised to see them fish from the tops of the cliffs.

     

    The last two days were walking in sand and on beaches.

     

    Nous avons débuté la Rota Vicentina, 120 km le long de la côte sud-ouest du Portugal, au phare du Cabo Saõ Vicente, le point le plus au sud-ouest du Portugal.

    Après un premier jour nuageux et pluvieux, le soleil est apparu et nous a offert de belles vues sur la côte. Nous nous sommes endormis au son des vagues; réveil sur une plage déserte.

     

    C’est vraiment le sentier des pêcheurs. Nous avons été surpris de les voir pêcher depuis les falaises.

     

    Les deux derniers jours, nous avons marché dans le sable des dunes et de plages presque désertes.

  • Au pays des sardines (10/19/2017)

    We are now in the land of cute fish tins: in Portugal for a while

     

    And chocolate sardines for dessert

    ________________

    Nous sommes au pays des jolies boîtes de conserve de poissons : au Portugal pour quelques semaines

    Et, pour le dessert, quelques sardines en chocolat

  • Parque das Nações (10/24/2017)

    The shabby, industrial eastern part of Lisbon was rebuilt from scratch for the 1998 World Fair Exhibition and now hosts about 25,000 inhabitants, businesses, concert halls, the aquarium and the science museum.
    Its train station was designed by famous architect Santiago Calatrava.

     

     

    La partie orientale de Lisbonne, miteuse et industrielle a été entièrement reconstruite pour l’Exposition Universelle de 1998. Elle abrite environ 25.000 habitants, des bureaux, salles de concerts, l’aquarium et le musée des sciences.
    Sa gare a été conçue par le célèbre architecte Santiago Calatrava.

  • Azulejos (11/3/2017)

     

    Typical of Portugal, the ceramic tiles (azulejos) are omnipresent in and on many buildings. There are azulejos protection groups, as many were stolen off buildings to be sold on markets, mostly to tourists, at high prices.

     

    While they come in many colours, blue is very predominant.

     

    Typiques du Portugal, les carreaux de faïence (azulejos) sont omniprésents sur et dans de nombreux bâtiments. Il existe des groupes de protection des azulejos car de nombreux vols ont eu lieu (des pans entiers de vieux bâtiments manquent), les carreaux étant vendus aux touristes sur les marchés à prix d’or.

    Bien que le choix de couleurs soit large, le bleu domine nettement.

  • Tagus sunset (11/7/2017)

    Along the Tagus river at sunset

    Coucher de soleil au bord du Tage

  • Graça (11/15/2017)

    In Lisbon, a room with a view …

     

    A Lisbonne, une chambre avec vue …..

  • Evora, Alentejo (11/22/2017)
  • Aftermath of the fires (11/23/2017)

    Portugal suffered from massive forest fires in June and 64 people died.

    As we flew in on October 15, we saw smoke columns over large parts of Northern and Central Portugal. We landed in Lisbon, temperatures were in the mid thirties with strong hot winds. These winds, brought by Ophelia hurricane, fanned the 500+ fires raging in the country. Another 41 people lost their lives that day.

    It is now official: 96% of mainland Portugal is in extreme drought. The two main rivers, the Tagus and the Douro are at record lows, many dams are running dry.

    Everybody is hoping for a very rainy winter.

     

     

    Après les incendies

    Le Portugal a subi de gros feux de forêts en juin et 64 personnes sont décédées.

    Nous avons survolé d’énormes colonnes de fumée au nord et au centre du pays lors de notre arrivée le 15 octobre. A Lisbonne, les températures frisaient les 35 degrés avec des vents violents et chauds. Ces vents, amenés par l’ouragan Ophelia, ont attisé les plus de 500 incendies qui faisaient rage dans le pays. 41 personnes ont perdu la vie ce jour-là.

    Les chiffres sont maintenant officiels : 96 % du territoire est en situation de sécheresse extrême. Les deux plus grands fleuves, le Tage et le Douro atteignent des baisses historiques et de nombreux lacs de barrage sont presque à sec.

    Tout le monde ici espère un hiver très pluvieux.