Le Marche

Our two weeks housesit in San Ginesio in Le Marche has come to an end.
We went on many shortish walks in the area, with and without Maggie and Monty, the two great Rhodesian ridgebacks we were happy to look after again. Here are some impressions:

Notre housesit de deux semaines à San Ginesio, Le Marche est arrivé à sa fin.

Nous avons fait de nombreuses courtes balades avec ou sans Maggie et Monty, les deux Rhodesian ridgebacks que nous avons eu beaucoup de plaisir à retrouver. Voici quelques impressions:

To Monte Priora

The sun was back for our last hike in the national park of Monti Sibillini.
We walked up to Monte Priora in the company of Colin, one of the last peaks in the area he had not climbed yet.
The views were fabulous and stretched all the way to the Gran Sasso national park in Abruzzo. A wonderful end to our stay.

Le soleil était de retour pour notre dernière randonnée dans le parc national des monts Sibillini.
Nous sommes montés au Monte Priora en compagnie de Colin. Cette montagne était l’une des dernières de la région manquant encore à son tableau de chasse.
Au sommet, les vues étaient superbes et nous pouvions voir les montagnes du parc national du Gran Sasso dans les Abruzzes.
Une belle façon de finir notre séjour.

 

A couple of panoramas, thanks to Colin

IMG-20181020-WA0000IMG-20181020-WA0006

… and we were lucky, the snow has arrived now

IMG-20181024-WA0000

… et nous avons eu de la chance, la neige est tombée depuis

Monte Sibilla

We hiked to the top of Monte Sibilla, which gives its name to the mountain range and the Monti Sibillini national park – a beautiful hike.

Monte Sibilla has exercised a fascination on the imagination of people sensitive to the appeal of the legend that made of that peak the magical residence of an ancient oracle, called Sibilla, just like the prophets of the classical age. It has been the object of travels and explorations, since the fifteenth century, by distinguished scholars, unscrupulous adventurers and well-known scholars.

In fact, near the top of the mountain, there is a cave: the entry point to the unknown depths of the mountain, where the Sibyl would live in a beautiful underground palace, surrounded by precious treasures and bridesmaids with enchanting beauty.

Now, the entrance to the cave has collapsed and appears inaccessible due to the numerous attempts made in the 20th century to force its entrance using powerful explosives. But the magic is still intact because in 2000 some researchers carried out geognostic surveys on the summit of the mountain and found cavities.
The legend lives on.

Nous avons marché jusqu’au sommet du mont Sibilla, qui a donné son nom à la chaîne de montagnes et au parc national des monts Sibillini – une belle randonnée.

Monte Sibilla a exercé une fascination sur l’imagination des personnes sensibles à l’attrait de la légende qui a fait de ce sommet la résidence magique d’un ancien oracle appelé Sibilla, à l’instar des prophètes de l’époque classique. Il a fait l’objet de voyages et d’explorations, depuis le XVe siècle, d’éminents savants, d’aventuriers sans scrupules et d’érudits réputés.

En fait, près du sommet de la montagne, il y a une grotte: le point d’entrée de profondeurs inconnues de la montagne, où la Sibylle vivrait dans un magnifique palais souterrain, entouré de trésors précieux et de demoiselles d’honneur d’une beauté enchanteresse.

Maintenant, l’entrée de la grotte s’est effondrée et semble inaccessible en raison des nombreuses tentatives faites au 20ème siècle pour forcer son entrée à l’aide d’explosifs puissants. Mais la magie est toujours intacte car en 2000, des chercheurs ont effectué des relevés géognostiques sur le sommet de la montagne et découvert des cavités.
La légende continue.