Slowed by a wasp

The weather forecast promised cold and rain from Friday to Monday in the Tatra mountains, so we headed to Budapest, where temperatures were still around 30°.

Within two hours of arriving in this beautiful city we had not visited in many years, Jenny got stung by a wasp. She is allergic and travels with her medication but, still, it means swelling, pain, drowsiness and rest for a few days.

Our plan to return to the Tatras to hike again as of Tuesday is cancelled.

One photo: our first outing along the Danube.
20180827_204238Ralentis par une guêpe

Les prévisions météo nous promettaient le froid et la pluie de vendredi à lundi dans les Tatras; nous sommes donc partis pour Budapest où les températures étaient encore au tour des 30°.

Dans les deux heures suivant notre arrivée dans cette belle ville que nous n’avions pas revisité depuis de nombreuses années, Jenny a été piquée par une guêpe. Elle est allergique et voyage avec ses médicaments mais cela signifie tout de même enflure, douleurs, somnolence et du repos pendant plusieurs jours.

Notre plan de retourner marcher dans les Tatras est annulé.

Une seule photo: notre première balade le long du Danube.

Where’s Wally?

We hiked through Velký Sokol, the longest and steepest (300m high cliffs) gorge in the Slovak paradise.

While the river was almost dry at the beginning, we found this walk the wettest, and most slippery, of all the gorges. It is also very narrow with some passages only 1m wide. Only to be hiked in good weather.

 

Où est Charlie?

Nous avons remonté la gorge Velký Sokol, la plus longue et la plus encaissée (falaises de 300m de haut) du paradis slovaque.

La rivière était presque à sec au début mais nous avons trouvé cette gorge la plus humide et glissantes de toutes celles traversées. Elle est aussi parfois très étroite avec des passages d’à peine un mètre de largeur. A ne tenter que par beau temps.

 

Ladders

Day 2 in the Slovak paradise national park: we had wanted to hike the Kysel, with its via ferrata but decided against it when we saw it would be too crowded for our tastes.

Instead, we went for the Sokolia dolina gorge, a wild, narrow valley with ladder after ladder to climb along waterfalls (not suitable for those afraid of heights). Once at the top, at around 1000m, it was a long walk down a country road back to the entrance of the park.

 

Echelles

Deuxième jour dans le parc national du paradis slovaque : nous avions initialement prévu de faire la randonnée Kysel et sa via ferrata mais y avons renoncé quand nous avons vu qu’il y aurait beaucoup de monde.

Nous avons choisi la gorge Sokolia dolina, sauvage et étroite, avec échelle après échelle à grimper le long des cascades (n’est pas à recommander aux personnes sujettes au vertige). Arrivés en haut, à un peu plus de 1000m d’altitude, il a fallu un long parcours sur une route de campagne pour revenir en bas à l’entrée du parc.

Slovak paradise national park

We are staying a few days near the Slovak Paradise national park.
This first hike was through the Prielom Hornadu valley; it was very hot and humid and it felt as though we were hiking in a sub-tropical area.

Nous passons quelques jours en bordure du parc national “paradis slovaque”. La première randonnée dans la vallée Prielom Horadnu, sous la chaleur et avec l’humidité ambiante nous a rappelé un climat sub-tropical.

Košice

We have been surprised by the crowds in the mountains. Slovaks, Czechs, Poles and, to a lesser extent, Hungarians are keen hikers. One place we stayed at in Štrbské pleso (and which is not listed on hotel bookings websites) told us they are getting requests for August 2019.

A large part of the Slovak Tatras is a national park, so is a no-camping area but there are many small towns and villages. Still, we could not find any accommodation on Friday and Saturday nights, so we went to Košice, Slovakia’s second city and enjoyed strolling around and watching 4 different weddings taking place there.

Nous avons été surpris par la foule dans les montagnes. Les Slovaques, Tchèques, Polonais et, dans une moindre mesure, Hongrois, semblent être des randonneurs enthousiastes. Un des endroits où nous avons passé deux nuits à Štrbské pleso (et qui n’est pas inscrit sur les sites de réservations d’hôtels) nous a dit recevoir des demandes pour août 2019.

Une grande partie des Tatras slovaques est un parc national et le campingy est interdit mais il y a de nombreuses petites villes et des villages proches des sentiers. Il ne nous a pourtant pas été possible de trouver à nous loger vendredi et samedi soirs. Nous nous sommes donc rendus à Košice, deuxième ville du pays et avons déambulé dans ses rues tranquilles en observant 4 mariages différents.

Moutain lake

An early start, as it was sunny and the rain was forecast from noon onwards.

We walked up a valley to Slovakia’s largest mountain lake, Vel’ké Hincovo pleso, at an altitude of 1948 metres. As the clouds had already moved in, we did not see the point of climbing up to Kôprovský štit, which offers great views of the lake and mountains around when the weather is good.

John could not resist going for a dip in the clear and cold water.

Un départ bien matinal car il faisait beau et la pluie était prévue dès midi.

Nous avons remonté la vallée pour atteindre Vel’ké Hincovo pleso, le plus grand lac de montagne de Slovaquie, à 1948 m. Les nuages étant déjà bien installés, nous avons renoncé à gravir le Kôprovský štit qui, par beau temps, offre de belles vues sur le lac et les montagnes environnantes.

John n’a pas résisté à l’attrait d’une baignade dans les eaux claires et froides du lac.

Before the storm

For our first hike in the Tatra mountains we thought we would do a loop through two valleys, walking over the Bystrá lávka peak. We started on the Mlynická valley side, passing the waterfall and keeping on for about one hour more before the rain started. The clouds were menacing, we could hear thunder, so we turned around. The heavy rain came about two hours later and would not stop for 24 hours… Still, a beautiful hike.

 

Avant la tempête

Pour notre première randonnée dans les Tatras, nous avions choisi de faire une boucle à travers deux vallées en franchissant le sommet Bystrá lávka. Nous avons remonté la vallée Mlynicka, passé la cascade et continué à grimper jusqu’aux premières gouttes de pluie. Le ciel était menaçant, nous entendions le tonnerre, nous avons alors fait demi-tour. Les trombes d’eau sont arrivées deux heures plus tard et il a plu pendant 24 heures… Une belle randonnée.

A land of consonants

Welcome to the land of consonants!

We took a four-hour train ride to head into the High Tatras, the mountain chain that marks the border between Slovakia and Poland. Our first stop is Štrbské Pleso, from where we should be able to go on a few hikes. It was getting late as we toured the lake but the mountains looked beautiful.

Un pays de consonnes

Bienvenue au pays des consonnes !

Le voyage en train nous a pris quatre heures pour arriver dans les Hautes-Tatras, la chaîne de montagnes qui marque la frontière entre la Slovaquie et la Pologne.  Notre premier arrêt: Štrbské Pleso, d’où les possibilités de randonnées sont nombreuses.

Il se faisait tard quand nous avons fait le tour du lac mais les montagnes alentour étaient belles.

Street art festival

Bratislava holds an annual Street Art Festival every June where, among many events, blind façades are transformed into pictures. Here is a sample of some of the art on display.

Bratislava organise chaque année en juin un festival d’art de rue, principalement pour les graffitis. Des façades “aveugles” sont alors transformées en images. Echantillon.

An unusual building

In Bratislava, the Slovak radio building is shaped like an upside-down pyramid; the project was started in 1967 and only completed in 1983. It is 80m tall and has a 500+ seats concert hall. While it has been put on a list of the 30 ugliest buildings in the world (we have seen much worse), we were quite impressed with its design.

A Bratislava, le bâtiment de la radio slovaque, conçu en 1967 et terminé en 1983, a la forme d’une pyramide inversée. Il a une hauteur de 80m et abrite une salle de concerts de plus de 500 places.
Bien qu’l ait été inscrit sur une liste des 30 bâtiments les plus laids du monde (nous avons vu bien pire), nous avons été impressionnés par son design.