Small Andalucian towns

The GR7 being mostly on roads, concrete or gravel tracks, we have decided to quit. We were hoping to hike in the Sierra Nevada (with mainland Spain’s highest mountain) but the snow is coming & we are not equipped for it.

But we have enjoyed the small towns of Ronda, Antequera and Montejaque.

 

Petites villes andalouses

Le GR7 se fait principalement le long de routes, sur des routes bétonnées et de gravier, nous arrêtons donc. Nous voulions faire de vraies randonnées de montagne dans la Sierra Nevada (sommet le plus haut d’Espagne continentale) mais la neige arrive et nous ne sommes pas équipés pour.

Nous visitons donc Grenade mais les photos ont été prises à Antequera.

 

El Chorro

Arrived at El Chorro, a village famous in the world of climbers, to find the camping permanently shut, the refuge shut, so what do we do?

Someone pointed us to a great B&B, the Olive Branch. So we decided to stay an extra day and hike to the top of the nearest peak, “only” 1191 m but great views.

Nous sommes arrivés à El Chorro, un village renommé dans le monde de l’escalade et y avons trouvé le camping et le refuge fermés.

On nous a recommandé un b & b très sympathique, the Olive Branch, et nous avons décidé de rester un jour de plus. Nous en avons profité pour escalader la montagne locale la plus haute, seulement 1191m, mais belles vues.

GR7 landscape

 

Sleeping under gum trees, walking through cork trees forests (Spain is the world’s second producer of cork, after Portugal). Here is a sample of some of the scenery we walked through.

 

Paysages du GR7

Dormir sous les eucalyptus, marcher dans les forêts de chêne-liège (l’Espagne est le 2e producteur de liège après le Portugal), voici un échantillon des paysages traversés.

Tarifa

 

We spent a couple of days in Tarifa, on the Gibraltar Strait, Morocco is just across.

On the photo looking at the town, the Mediterranean is on the right and the Atlantic is on the left.

It is a major kite surfing spot and attracts a lot of young people. It has Europe’s largest wind farm.

The GR7 started with a 6 km walk along the Atlantic beach, we took our shoes off after a while..

We stopped at the camping at the end of the beach & had dinner right on the shore.

Nous avons passé deux Jours à Tarifa sur le détroit de Gibraltar. Le Maroc est tout proche, de l’autre côté du détroit. Sur la photo, sur la digue, la Méditerranée est à droite et l’ Atlantique à gauche.

C’est un grand centre de kite surf qui attire beaucoup de jeunes. La plus grande ferme d’éolienne est dans les environs.

Le GR7 a commencé par une marche le long de la plage, côté Atlantique, nous avons très vite enlevé nos chaussures..

Nous nous sommes arrêtés au camping tout su bout de la plage et y avons mangé au bord de l’eau.

A day on the crest

Leaving the warmth of the fireplace in the refuge at Lago Scaffaiolo we continued hiking on the crests. It was so beautiful we were slow as we took lots of photos.

The weather has turned cold (3 degrees in the morning, heavy rain) and the refuges are closing down (except Citta de Forlì which is open all year). We had already encountered some difficulties re-supplying as shops or restaurants had closed for their annual leave. So, we took a train to Milan & flew to Malaga.

 

 

Une journée sur les crêtes

Nous avons quitté la chaleur de la cheminée du refuge de Lago Scaffaiolo pour une nouvelle belle journée sur les crêtes. La beauté des paysages nous a ralenti et nous avons pris beaucoup de photos.

Le temps s’est fortement dégradé, froid (3 degrés le matin, pluies diluviennes) et les refuges ferment ce week-end (sauf Citta di Forlí, ouvert toute l’année). Nous avions déjà rencontré quelquez difficultés de réapprovisionnement, des magasins et restaurants étant fermé tout septembre. Nous avons donc pris le train pour Milan et l’avion pour Malaga.

Up to Lago Scaffaiolo

Our walk through forests along ridges has been beautiful. We spent one night in a cabin, an unmanned refuge. We made a fire in the evening and for breakfast. The weather has turned much cooler so the fire was welcome. Yesterday was another good hike of about 7 hours.

Nos randonnées dans les forêts, le long des crêtes ont été très belles. Nous avons dormi dans une cabane, John a fait du feu soir et matin. Avec les températures très fraîches, très apprécié. Encore une longue journée de 7 heures de marche hier.

 

Leaving Pracchia, we are entering the more alpine part of the Apennines, with stunning views.

 

En quittant Pracchia, nous entrons en territoire plus “alpin” et sommes arrivés sur les crêtes avec des paysages magnifiques.

Rifugio “Città di Forlì”

 

We have walked in rain and fog;  the weather is still unstable but we have been able to keep going & have arrived at our first Italian refuge, with a surprising chandelier – and a warm grappa welcome !

Nous avons marché sous la pluie et dans le brouillard. Le temps est encore instable mais nous avons pu avancer. Nous sommes arrivés à notre premier refuge italien (au lustre surprenant dans le décor rustique).
Nous y avons été chaleureusement accueillis avec un verre de grappa !

Chiusi della Verna

We are staying in Chiusi della Verna with sisters (nuns), very big house with garden, quiet, only 2 nuns with us (one is on holidays), full board, delicious food, we are the only guests. The atmosphere is both peaceful & joyous. We appreciate their kindness

While exploring the highlights of the village, we came upon this 1931 ad campaign, a (water) fountain.

 

Nous sommes à Chiusi della Verna chez des soeurs (nonnes) dans une grande maison avec jardin, tranquille, en pension complète (cuisine fraîche et délicieuse). Il n’y a que deux soeurs (dont la Mère supérieure), la troisième étant en vacances et nous sommes les seuls hôtes. Ambiance paisible et joyeuse à la fois. Nous apprécions leur gentillesse.

En explorant le village, nous avons vu cette fontaine publicitaire de 1931 (qui distribue de l’eau).

 

Grande Escursione Apenninica

 

So Trenitalia tried to conspire to keep us eating gelati in Bologna. We wanted the train leaving platform 6 and learnt we were on 6 West, not 6. We ran (with backpacks) and arrived just in time to see the train leave.

But it ended well. They refunded our tickets and gave us new ones for an hour later. It happens a lot.

Now we are in Sansepolcro, birthplace of Piero della Francesca. We realised we forgot to buy gas for our brand new cooker, so spent time visiting the most elegant hardware stores here.

Tomorrow we get the early bus to the trailhead (nobody seems to know it exists). Promise. And start walking.

 

Good news: the bus from Sansepolcro to the start of the trail exists (only twice a week): we took it on Friday morning & started on our walk.

After a first day climbing small mountains, the track makes a 3-day detour and follows St Francis’ path through the gentle & peaceful hills of Tuscany.

Walking through chestnut trees forests to pass by monasteries perched on hillsides & arrive in small historical villages (for ex. Michelangelo’s birthplace) to eat tasty & fresh food make this trek most pleasant. We are glad, however to have bought insect nets to cover our faces; we would have gone crazy without them.

Trenitalia a essayé de nous garder à Bologne pour que nous puissions continuer à y manger des glaces. Nous voulions le quai 6 mais avons appris que nous étions sur le quai 6 Ovest; nous avons couru – avec nos sacs – juste pour voir le train nous filer sous le nez…

Tout est bien qui finit bien : Trenitalia a échangé nos billets en riant : apparemment cela arrive souvent.

Nous sommes maintenant à Sansepolcro, lieu de naissance de Piero Della Francesca. Nous nous sommes aperçus que nous avions oublié d’acheter une bonbonne de gaz (interdite dans l’avion). Nous avons donc fait le tour des supermarchés et quincailleries du coin.

Demain nous espérons prendre le bus (personne ici ne semble connaître son existence) pour le début du sentier. Et nous commencerons à marcher. Promis.

 

Bonne nouvelle : le bus de Sansepolcro au début du sentier existe bel et bien (deux fois par semaine) : nous l’avons pris vendredi matin et commencé notre marche.

Après une première journée de petites montagnes, le sentier fait un détour de 3 jours sur le chemin de St François d’Assise à travers les paisibles collines de Toscane.

Des marches à travers des forêts de châtaigniers pour passer près de monastères accrochés aux collines et arriver dans de petits villages historiques (dont le village qui a vu naître Michel-Ange) rendent ce voyage très agréable. La nourriture est faite de produits frais et goûteux. Nous sommes contents d’avoir investi dans des filets anti-insectes; nous serions devenus fous sans cela.